DC COLLECTIONS & CUSTOMS

FORUM SUR L'UNIVERS DC COMICS
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerMARVELConnexion

Partagez | 
 

 Richard Joseph « Dick » Giordano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DONOVATOR
ADMINISTRATEUR
avatar

Messages : 1085
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 42
Localisation : marseille

MessageSujet: Richard Joseph « Dick » Giordano   Jeu 17 Avr - 15:47

Richard Joseph « Dick » Giordano (né le 20 juillet 1932 à New York) est un scénariste, dessinateur, encreur et responsable éditorial américain de bande dessinée.


Biographie
Dick Giordano débute sa carrière à New York en 1950. Agé de 19 ans, il apprend le travail d’encreur de comics dans les studios Iger. Dès 1952, il est engagé par l’éditeur Charlton Comics où il travaille comme encreur et dessinateur en tant que collaborateur indépendant (freelancer). 1954 sera une année maigre pour le jeune artiste comme pour l’ensemble de la profession, suite à une crise du médium accrue par une mauvaise publicité. Le Comics Code Authority voit en effet le jour suite à la publication de l’ouvrage Seduction of the Innocent du psychiatre Fredric Wertham.

Au début des années soixante, Dick Giordano poursuit toujours sa carrière chez Charlton Comics mais accepte aussi quelques commandes pour d’autres compagnies dont DC Comics. En 1965, Giordano acquiert ses premières fonctions éditoriales chez Charlton. Il se voit confier la mission de relancer d’anciens super-héros du catalogue Charlton et de leur adjoindre de nouveaux personnages munis de superpouvoirs afin de profiter du succès que ce genre connaît chez d’autres éditeurs. Mais Giordano n’est pas enthousiasmé par le projet ; aux super-héros, il préfère des hommes et des femmes capables d’une bravoure exceptionnelle. Il crée donc les Action Heroes où l’on retrouve Blue Beetle, The Question, Captain Atom et une série de personnages sans pouvoirs surnaturels (ou aux pouvoirs très réduits). Si ces héros ont été oubliés pour la plupart, ils sont pourtant dignes d’intérêt. Cette équipe deviendra celle du premier synopsis des Watchmen d’Alan Moore et Dave Gibbons en 1985.

A la suite du soulèvement de quelques scénaristes de DC pour de meilleures rémunérations et conditions de travail en 1966, la compagnie licencie le responsable éditorial qui aurait dû selon elle éviter cette situation embarrassante. DC propose alors à Dick Giordano de quitter Charlton et d’occuper le poste laissé vacant. Giordano accepte. Il sympathise avec le dessinateur Neal Adams qui deviendra bientôt l’une des grandes figures de la Bande Dessinée américaine. Avec lui, Dick Giordano militera auprès des diverses compagnies du comics pour une plus grande reconnaissance du statut des dessinateurs. Cette lutte lente et fastidieuse permettra une augmentation du salaire à la planche. Une meilleure assistance médicale, le retour des originaux, le système de royalties et de pourcentage à la réimpression de l’œuvre ne viendront hélas qu’au début des années quatre-vingt , période à laquelle Dick Giordano se rendra en Angleterre pour engager les jeunes talents britanniques qu’il y a découverts. L’homme sait en effet bien s’entourer grâce à son flair et installer un climat de confiance grâce à son affabilité légendaire.

Suite à plusieurs divergences de point de vue, Giordano quitte son poste chez DC pour fonder sa propre agence avec Neal Adams en 1970 puis une autre en 1977, où il sera seul aux commandes. Mais DC se retrouve à la même époque dans une très mauvaise passe. En 1978, les ventes atteignent un seuil critique ; c’est la « DC Implosion ». En 1981, Paul Levitz, responsable éditorial de la ligne Batman, est chargé de mettre sur pied un plan éditorial salvateur qui relèverait la compagnie de ces problèmes financiers. Dick Giordano est sollicité pour reprendre le poste vacant, à nouveau il accepte. Mais en plus de cette tâche, Dick Giordano est mandaté avec Joe Orlando d’une fonction qu’ils mèneront avec de nombreux succès et quelques déconvenues, celle d’éditeur des « projets spéciaux ». Un nouveau type de marché du comics émerge depuis quelques années aux États-Unis et Giordano est chargé de le tester puis de le conquérir au travers de publications au contenu et au format novateurs. Il se tourne vers l’Angleterre pour y débaucher les jeunes talents qui lui permettront de s’immiscer dans le marché prometteur des librairies spécialisées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Richard Joseph « Dick » Giordano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC COLLECTIONS & CUSTOMS :: DC (DETECTIVE COMICS) :: AUTEURS & DESSINATEURS DC COMICS-
Sauter vers: